Tu erres loin de chez toi, gamin. Tu ne peux pas survivre ici. Je peux voir la chaleur quitter ton corps à chaque respiration.

Vas-tu danser avec moi ? Cela fait fort longtemps que je n’ai eu de partenaire.

Oh, il parle ! Surprenant ! Et il me demande mon nom ? C'est délicieux. Je vais répondre, car cela m'amuse. Je suis Xaluara, petite chose. Xaluara Dane, tisseglace et sorcière, descendante de Caer Correina et Vierge guerrière du Prince aux quatre visages.

Depuis combien de temps te terres-tu dans cette grotte ? C'est l'hiver désormais. Ton peuple est parti... parti, ou mort. Quelle pitié, vraiment. C'est silencieux maintenant, par ici.

Viens, mon petit loup enragé, viens danser avec moi ! Je m'ennuie tellement, et ma lame est glacée. Tu es si plein de vie, si débordant de chaleur ! Je pourrais certainement t'en emprunter... juste un peu ?

PlusMoins

Les chansons évoquent encore le Premier Royaume, ce grand domaine Elfe qui existait au temps où les dieux et les mondes étaient jeunes. Chaque royaume depuis n'est qu'un lointain écho, une pâle imitation de la splendeur qu'était Aelfmuire.

Malgré sa chute il y a des millénaires, Aelfmuire demeure pour les historiens le pinacle de la connaissance, de l'art, de la magie et de la majesté. Mais, à l'image de ses habitants, ce royaume était aussi éblouissant que cruel. Deux Elfes y régnaient : un prince et une princesse, frère et sœur. On raconte qu'ils parvinrent à convaincre Malekai de leur apprendre la langue des dieux, les Chants de la Création et les Paroles du Pouvoir. Ils obtinrent ainsi la maîtrise du feu et de la glace. Mais le pouvoir crée la soif de pouvoir, et ce savoir interdit, qui jamais ne devait être révélé aux mortels, les déchira. Le royaume fut brisé, et Aelfmuire tomba.

Les Elfes du soleil, descendants du Prince Talem, vénèrent le feu. Ils se sont installés dans les mondes désertiques, au plus proche du soleil, où ils ont bâti des cités de pierre, de sable et d'os. Ils prétendaient que l'Église du Feu leur avait volé les Chants de la Création, et qu'elle aurait dénaturé ces rituels anciens pour en faire des simulacres de prières destinées à Arkon, le Prince de la Lumière. À cause de cet affront, ils vouent une haine farouche à l'encontre des Humains, qu'ils ont juré d'exterminer. C'est une haine aveugle et implacable contre les hommes, sans distinction d'origine ou de religion.

Les Elfes de la lune, descendants de la princesse Aleshi, vénèrent le froid. Ils ont abandonné les ruines d'Aelfmuire pour s'installer dans les mondes boisés, proches de la lune. Ils ont renoncé à leurs dieux et aspirent à une solitude tranquille, loin des conquêtes des hommes et des machinations perverses de leurs lointains cousins.

Classes disponibles

besoin d'aide ??