Mon nom est Gaius Aurelius. Je suis né pour être un guerrier. Et je le suis devenu.

Mes armes sont l'épée, la hache, la lance et l'arc. Je suis le neuvième de ma famille à être choisi pour intégrer la Brigade Rouge. Cela prouve bien la supériorité de notre race.

Mes actions sont consignées dans le Livre des Exploits, et chacun de ces hauts faits n'appartient qu'à moi, à moi seul.

Moi, Gaius Aurelius, me suis battu à la Bataille de Cyrena, lorsque la Légion des Centaures mit en déroute les Hommes de Pierre qui infestaient les montagnes comme de la vermine.

Moi, Gaius Aurelius, ai défendu par les armes la volonté du sénat lorsque les Insurgés tentèrent de nous dérober notre empire par la ruse. J'ai, par ma lance, dérobé la vie à Kylan des Murmures et, par la même, mis un terme à la rébellion.

Moi, Gaius Aurelius, ai pris pour femme Cloelia Iulianus, Joyau de l'Empire, Celle Qui Ne Peut Être Domptée

J'ai engendré quatre fils, tous des guerriers. Et leurs actes me remplissent de fierté.

Notre empire est sans égal. Des centaines de mondes, qui tous nous reviennent de droit. Sans la Faim, nous dominerions déjà les Royaumes des Hommes. Au nom de Valkyn, le Tout-Puissant, bien évidemment !

Mon nom est Gaius Aurelius. I will be remembered

PlusMoins

Fiers et belliqueux, les Centaures ont semblé n'avoir, des générations durant, qu'un unique objectif : la conquête de tous les mondes connus. Cette entreprise aurait pu être couronnée de succès, si la Faim n'était pas apparue et si elle n'avait pas corrompu (et finalement ravagé) Pelion, leur monde d'origine. Dans cet empire expansionniste où les volontés du sénat sont lois, les futurs guerriers sont formés dès la naissance à l'art de la guerre, et l'on enseigne aux futurs magistrats les talents nécessaires pour administrer un territoire toujours plus vaste.

L'histoire de l'origine des Centaures est souvent racontée, et souvent avec fierté.

Alors que les mondes étaient encore jeunes, les dieux se lancèrent un défi. Celui qui créerait la plus magnifique des créatures serait déclaré vainqueur. Chacun des dieux se mit à façonner un être, et le dota de talents particuliers.

Arkon accorda aux Humains le verbe. À ses serpents, Zaleena fit don de l'intelligence. Malekai gave the Elves their beauty, while D’Orion gave strength and speed to the beasts of field and forest. Le concours se prolongea, chaque dieu faisant pleuvoir les bienfaits sur la moindre créature pathétique rencontrée au hasard.

Valkyn, Père des Dieux, arriva en dernier. Il contempla ce qu'ils avaient accompli, et leur dit : « Je suis fier de vous, mes enfants, mais je peux faire mieux. »

Il choisit alors les meilleurs de ces dons - parole, ruse, majesté, force, agilité - et les conféra à une unique créature. Il appela cette noble créature "Centaure", et il la plaça au-dessus des bêtes inférieures, afin qu'elle puisse, selon son gré, les utiliser ou les dominer.

Tous les dieux reconnurent que la victoire revenait à Valkyn, car sa création était en tout point supérieure.

Classes disponibles

besoin d'aide ??